Le CEF Transport Military Mobility 2023 donne un coup de pouce au transport militaire

Le CEF Transport Military Mobility 2023 donne un coup de pouce au transport militaire

Un financement de 790 millions d’euros est disponible jusqu’au 21 septembre dans le cadre de cet appel à projets

Le programme CEF Transport est l’instrument de financement clé pour stimuler la modernisation des infrastructures dans le réseau de transport transeuropéen. Il repose sur plusieurs piliers, dont CEF Transport Military Mobility, qui est consacré aux défis du transport militaire dans l’UE.

Cette initiative vise à faciliter la mobilité des troupes, des équipements et des fournitures militaires dans les situations de crise, d’urgence ou de conflit. L’amélioration de ces infrastructures a également un impact sur la population civile. Voilà pourquoi des appels à projets sont publiés chaque année pour promouvoir cette ligne du CEF Transport.

L’édition 2023 du dispositif est dotée d’un budget de 790 millions d’euros afin de soutenir des projets relatifs à des études ou travaux mixtes pour tous les modes de transport, et les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 21 septembre.

Les défis de CEF Transport Military Mobility

Le CEF Transport Military Mobility s’efforce de relever plusieurs défis :

Identifier les goulets d’étranglement et les obstacles logistiques : des analyses détaillées sont menées pour identifier les défis et les obstacles logistiques qui entravent la mobilité militaire en Europe. Il s’agit notamment d’évaluer la capacité des infrastructures de transport, les procédures douanières et les réglementations susceptibles d’entraver le déploiement rapide des forces militaires.

Développement de normes communes : l’harmonisation des normes relatives au transport militaire en Europe est encouragée. Cela facilite l’interopérabilité entre les États membres et améliore l’efficacité des procédures de transport militaire.

Investissements dans les infrastructures essentielles : des ressources financières sont affectées à l’amélioration des infrastructures de transport essentielles à la mobilité militaire. Il peut s’agir de la modernisation des routes principales, des chemins de fer, des ports et des aéroports, ainsi que de l’optimisation des connexions et de la capacité de fret.

Coopération en matière d’acquisition et d’entretien des moyens de transport militaires : la coopération entre les États membres en matière d’acquisition et d’entretien des moyens de transport militaires, tels que les avions-cargos, les navires de transport et les véhicules spécialisés, est encouragée. Cela permet de partager les ressources et d’optimiser la capacité de transport.

L’invasion de l’Ukraine, un tournant

Le CEF Transport Military Mobility a vu son budget augmenter de manière significative suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février 2022. En mars de la même année, le Conseil européen a approuvé la Boussole stratégique de défense et de sécurité pour renforcer la coopération militaire entre les pays européens. Avec ce nouveau plan d’action et les accords adoptés par l’Agence européenne de défense, les délais pour les mouvements transfrontaliers ont été raccourcis et des exceptions ont été faites pour parvenir à des solutions structurelles.

La numérisation des processus administratifs ou la priorisation de la chaîne d’approvisionnement en carburant pour le transport militaire sont quelques-uns des défis auxquels les infrastructures promues par le CEF Transport Military Mobility devront faire face dans les années à venir.