Ne commettez pas ces erreurs dans la gestion de votre innovation

Ne commettez pas ces erreurs dans la gestion de votre innovation

Voici quelques erreurs qui peuvent être commises lors de la mise en œuvre de processus innovants

Le moteur de Kaila est l’innovation, la nôtre et celle de nos clients qui nous accompagnent dans la recherche de financements pour leurs projets. Cependant, l’innovation est un processus dans lequel la possibilité de commettre des erreurs existe bel et bien. Nous voulons aujourd’hui identifier certaines des plus courantes afin de les anticiper.

Manque d’alignement avec la stratégie de l’entreprise

Si l’innovation n’est pas alignée sur les objectifs stratégiques de l’entreprise, il sera difficile d’obtenir les résultats attendus. De même, si la direction ne soutient pas activement l’innovation, un manque de ressources et une résistance de la part du personnel sont à prévoir. Il faut toujours intégrer une vision à long terme dans la stratégie de l’entreprise ; si l’innovation ne repose pas sur cette hypothèse, elle peut conduire à limiter la durabilité et la croissance de l’organisation.

Absence de mise en œuvre dans la culture d’entreprise

Ce sont les personnes qui constituent l’entité, et si elles ne possèdent pas d’esprit innovant, celle-ci ne l’aura non plus. Si nous voulons que l’innovation soit placée au cœur de la culture de l’entreprise, nous devons la promouvoir, former les professionnels, les encourager et, bien sûr, avoir des dirigeants qui croient en elle et la pratiquent.

Ne pas accepter l’échec

La peur de l’échec, c’est un fait chez presque toutes les entités. Au lieu de considérer les erreurs comme des apprentissages, beaucoup les transforment en sanction, en punition, et renoncent à leurs idées. Pourtant, l’acceptation des échecs survenant à un stade précoce du processus innovant peut permettre de développer des réseaux d’innovation plus efficaces et de réaliser des économies.

Absence de communication interne et externe sur l’innovation

Une mauvaise communication de l’innovation peut entraîner des malentendus et entraver la collaboration et l’échange d’idées en interne. Cette résistance au changement due à l’incompréhension peut bloquer les processus d’innovation ou les empêcher d’atteindre leur plein potentiel. Si la communication avec le client n’est pas efficace et fluide, elle peut également être préjudiciable, car son opinion ne sera pas connue et le processus d’innovation risque de ne pas répondre à ses besoins.

Penser que la technologie est synonyme d’innovation

Se concentrer sur la technologie sans objectifs clairs ni stratégie peut conduire à des investissements inefficaces et à des résultats médiocres. En outre, une focalisation excessive sur la technologie peut provoquer un manque d’attention eu égard à d’autres aspects importants pour l’entité, tels que la viabilité commerciale.

Défaut d’affectation des ressources

Il est essentiel de consacrer des ressources matérielles, humaines et temporelles à l’innovation. Sans investissement financier, sans personnel dédié et sans temps pour tester les échecs et son développement, l’innovation n’aura guère de contexte pour émerger.